Cet article est inspiré de la revue Sciences et Avenir (septembre 2005).

Un organisme génétiquement modifié (OGM) ou organisme transgénique, est un végétal, un animal ou un micro-organisme dont on a modifié le code génétique pour le doter d'une propriété qu'il ne possède pas à l'état naturel. Il suffit pour cela d'introduire dans cet organisme un ou plusieurs gènes d'une autre espèce.

On a déjà rendu des singes et des lapins verts fluo en les dotant du gène codant pour la protéine fluorescente chez la méduse! (c'est y pas beau!). On va créer des truites et des saumons (dans des bassins d'aquaculture) qui vont croître plus vite ou être résistant au froid ( et oui!).

Quelles sont les plantes transgéniques cultivées? (pourcentage en millions d'hectares).

Le soja: 56%

Le coton: 28%

Le colza: 19%

Le maïs: 14%

Six pays se partagent 98% de la production d'OGM: USA, Argentine,Canada, Chine, Brésil, Paraguay.

Les OGM ne supprimeront pas la faim dans les pays pauvres. La FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) a fait remarquer que l'accroissement de la production céréalière mondiale dépassait de 50% l'augmentation de la population. Il existe donc une mauvaise répartition des richesses alimentaires. Par exemple, le Brésil exporte chaque année 11 millions de tonnes de soja alors que 10% de sa population souffre de malnutrition (c'est sans commentaires).

L'agriculture biologique pâtit de la présence de cultures OGM. Il existe un risque de contamination des semences bio de 1 à 2% et la Fédération nationale d'agriculture biologique réclame des mesures de protection accrues avec un seuil de tolérance de contamination inférieure à 0,9%.

Le bétail français et les volailles sont nourris aux OGM via des tourteaux de soja importés. Il semble que l'animal qui mangent des produits OGM dégrade les gènes et les protéines lors de la digestion.

Les OGM ne présentent pas d'intérêt majeur:

-  Ils ne permettent pas d'utiliser moins d'herbicides.

- Ils ne représentent aucun avantage économique pour l'agriculteur sauf peut-être à court terme (comme d'habitude).

- Les rendements ne sont pas meilleurs.

- Ils peuvent avoir des effets toxiques chez les animaux: le maïs MON 863 de Monsanto

- Ils peuvent être allergisants même si cela est pour l'instant considéré comme rare.

- "Il est impossible d'affirmer qu'il n'existe aucun risque lié aux OGM" (rapport de la mission parlementaire française sur les OGM, avril 2005).

Le seul intérêt des OGM à retenir est un intérêt thérapeutique. On peut ainsi remplacer un gène défectueux par un gène fonctionnel. Huit enfants souffrant de déficit immunitaire ont ainsi pu quitter leur chambre stérile. Ces essais sont actuellement stoppés en raison d'effets secondaires graves chez trois enfants.